Mon hiver ayurvédique

autel

D

epuis quelques temps, nos habitudes retendent vers le naturel! Avec l ‘hiver qui frappe à notre porte et les jours qui raccourcissent, notre moral connait une légère chute, emportant avec lui une baisse inévitable de notre énergie vitale et par conséquent de ojas  notre énergie qui régit entre autre notre système immunitaire.

Ojas est influencé par notre qualité de vie (alimentation, activité physique, élimination etc), elle nourrit les sept dathus ou tissus du corps (sang, os, muscles, semence etc). Elle trouve un équilibre en évitant les excès et en favorisant les aliments, pensées et attitudes dît sattvique  c’est à dire sains. Maintenir ojas en harmonie donne lieu à un organisme résistant et à un esprit clair.

Alors comment maintenir cette équilibre et quels sont les remèdes naturels ayurvédiques ?

 

 

10 conseils pour vivre l’hiver en douceur.

  • Infusion de gingembre et de curcuma frais : A utilisé sans modération et quelque soit votre
    dosha: pitta, vata, kapha. Avec son  action réchauffante le gingembre chasse l’excès d’humidité dans le corps. Le curcuma quant à lui est un puissant anti-oxidant.
  • Des épices et pis c’est tout! : Bien que notre culture occidentale il n’est pas réputé pour l’utilisation des épices à l’exception du sel et du poivre, l’ayurvéda recommande une alimentation richement épicée. Attention épicé ne veut pas dire relevé! Utilisez le curcuma, le curry, la cardamome, la cannelle, la coriandre, le colombo, le cumin, les graines de moutarde, du fenugrec etc. Donner de la nouveauté à votre palet ! Votre digestion ne sera que meilleure. Une bonne santé commence par une bonne élimination. De plus les épices réchaufferont votre corps.
  • Cure du foie: L’automne est comme le printemps,  le moment idéal pour dégorger le foie des toxines. Profiter pour faire une cure de radis noir, de légumes verts, d’infusion de citron le matin à jeun ou pour les plus courageux une cuillère à soupe d’huile d’olive le matin à jeun : excellent pour la vésicule biliaire! Un organe purgé sera plus efficace et pompera moins d’énergie.
  • Infusion de thym: Idéal lorsque vous sentez un rhume pointer le bout de son nez. Son action purificatrice, antiseptique et anti-inflammatoire fera des miracles. Vous pouvez y ajouter une cuillère de miel, un peu citron et/ou quelques clous de girofle = Effets bienfaits garantis!
  • Auto-massage: « Ce qui s’applique sur le corps peut se manger. » Voilà un dicton indien qu’il est bon de retenir. Votre peau absorbe tout. C’est pourquoi en ayurvéda, l’application des crèmes est inexistante, d’où la riche diversité des huiles. Toutes les huiles sont bonnes: olive, amande, lin, argan, abricot, rose, tournesol etc. Certaines réchauffent plus que d’autres comme l’huile de sésame ou de moutarde idéal pour les corps frileux. Pour les gerçures et craquelures, l’huile de coco est la reine de l’hydratation son corps gras assure la réparation de la peau. Toutefois, elle est rafraîchissante; en application sur tout le corps :sans modération pour les pitta et déconseillé pour les vata. N’hésitez pas aussi à utilisé les huiles essentielles pour leur vertus thérapeutiques ! référence livre
  • Yoga : Une pratique quotidienne des asanas augmente votre résistance physique, psychique et cocooningénergétique. Par les mouvements , la respiration, la concentration,  une disponibilité naît dans le corps et dans l’esprit, les tensions s’évacuent, ainsi le prana ou énergie de vie circule librement. Les « maladies » naissent d’une baisse du taux vibratoire, c’est à dire que les corps subtils énergétiques sont d’abord atteints, avant de se déclarer par le corps physique.
  • Surya Namaskar : Oui bon nombre d’entre vous vont sans doute grimacer en lisant cela et pourtant, la salutation au soleil  regorge de prodigieuses vertus: draine le système lymphatique, renforce le système cardiaque et respiratoire, étire et tonifie les muscles, assouplie et renforce les articulations, réchauffe l’ensemble du corps et active le système digestif en plus d’accroître la confiance en soi. En période de froid, c’est tout ce dont nous avons besoin!
  • Respiration d’hiver:  Les respirations sont un élément clef de la pratique et en hiver elles sont les bienvenues: kapalabati kriyas, surya bedhana, bastrika pranayama, à pratiquer plutôt le matin ou en journée. Globalement, elles libèrent les canaux énergétiques, les sinus et toute la sphère ORL, dynamise et réchauffe l’organisme, active le système digestif, calme le mental, stimule le système immunitaire etc.
  • Uddhyana bandha poumons pleins : Cet exercice d’étirement du diaphragme, calme le mental, redonne force et courage, augmente le prana, réchauffe, stimule et dynamise l’ensemble de l’organisme, augmente la capacité respiratoire, régule le système hormonal. Vigilance:  En cas de problème cardiaque ou de constipation il n’est pas recommandé de faire cet exercice.
  • Se relaxer ou méditer: Le cocooning fait partir de votre programme hivernal! En hiver, le corps a besoin de plus de repos et de sommeil. S’accorder du temps est un luxe que nous négligeons souvent. Privilégiez et osez les moments pour vous et vous seul. Méditer ne doit pas être une obligation mais un bien-être récurrent, quelque chose qui vous appelle. Si vous ressentez le besoin de vous asseoir en tailleur, de mettre une bougie et un encens: faites-le. Si vous préférer être debout prendre un thé et regarder les feuilles qui tombent: faites-le.  Vous calez dans votre  canapé, sous un plaid toute la journée: faites-le. La contemplation, la méditation se font. Un contexte peut aider mais vous pouvez vous retrouver en état méditatif en plein milieu d’un concert de rock. Le repos fait partie de votre chemin de vie. Si vous vous reposez physiquement, mentalement et sans culpabilité vous verrez à quel point vous gagnerez en forme et en énergie.

 

Je vous souhaite de beaux moments avec de vous-même.

A propos de l'auteur