Du yoga pour les enfants

gisele-mummy-and-baby-yogaQuel parent nouvellement yogi n’a pas eu envie de convertir ses enfants (voir son conjoint) au yoga. Le yoga fait du bien et ce qui fait du bien à besoin d’être partager. Quoi de plus naturel et de plus humain ? Pour autant il est important que cette demande vienne de l’enfant et non du parent.
Ce type de yoga est une manière d’accompagner l’enfant dans son développement à la fois personnel : physique, imaginatif, créatif et social. Le premier contact peut commencer dans les séances de yoga maman/bébé ou maman/enfant. C’est une manière de créer les premiers émois d’un contact non-verbal voire intuitif.

Dans les premiers mois de vie, lorsque les nouvelles mamans reprennent une activité douce, le bébé est présent et participe indirectement aux exercices que sa mère fait. Des sourires, des caresses, des massages et des câlins sont échangés pendant que maman retravaille son périnée.
Ces échanges évoluent rapidement. Quand l’enfant commence à se déplacer à quatre pattes et/ou à marcher, le jeu devient plus ludique et l’enfant commence à mimer les gestes des parents.

A partir de deux ou trois ans des séances de 30 minutes, peuvent se mettre en place. Les enfants ont besoin de jouer et il est bon de garder une activité qui se veut à la fois divertissante et amusante : proposer des postures avec trois appuis, des animaux etc., en terminant par du coloriage ou du dessin par exemple. (Jusqu’à six ans à peu près)y

A partir de sept ans les séances peuvent devenir plus longues jusqu’à 45 minutes en faisant par exemple des figures avec d’autres enfants et en favorisant le travail en groupe et terminer par une relaxation ou une méditation, sur des couleurs, des sons, des images etc. A partir de 12 ans les jeunes adolescents peuvent entrer dans les cours pour adultes. Encore une fois cela dépend de l’individu et de son envie.A propos de la méditation ou de la relaxation… Il n’y a pas vraiment d’âge. Ce qui est une petite histoire à l’âge de trois ans devient une méditation à l’âge de six.

Ce qu’il est bon de retenir c’est que chaque enfant est unique, composé de sa propre sensibilité et réceptivité. Les livres dédiés au yoga pour enfants sont un bon support mais il est aussi bénéfique de sortir des sentiers battus et de faire appelle à sa propre imagination et intuition. La faculté de s’adapter pour l’adulte qui accompagne au cours des séances est inévitable. Ce sont aussi de belles occasions pour découvrir son enfant autrement et créer une relation d’être à être.

A propos de l'auteur