Les trois bandhas

yogis

Qu’est-ce que les bandha?

Bandha signifie « verrou » ou « ligature ». Ils représentent les différents planchers du corps à savoir: le périnée, le diaphragme et la gorge. Leurs actions de contraction et d’étirement permettent, sur le plan physiologique, leur renforcement,  favorisent la circulation et la respiration et régulent le système sympathique et parasympathique. Les bandha se pratiquent poumons vides et poumons pleins. Dans ce dernier cas et en plus des effets physiologiques, les verrouillages augmentent le prana (énergie), et l’invitent à se manifester aux travers les canaux (nadis) et plexus énergétiques (chakras). 

Mula bandha: Le verrouillage racinebandha

Mula bandha est la contraction et le maintient des sphincters inférieurs (anus, urètre, vagin, scrotum). Il renforce le muscle périnée sur lequel repose les viscères, le système urinaire et le système reproducteur. Il aide à soulager les lombaires, lutte contre la présence d’hémorroïdes et améliore le fonctionnement de la prostate.

Dans le yoga, il n’y a pas de parties du corps qui soient ignorés, au contraire, tout le corps est utilisé à des fins de stimulations de l’énergie. La base est un centre important car il est un réservoir d’énergies puissantes dans lequel le yogi puise sans retenue.  De plus, le mula bandha à la propriété d’inversé le cours d’apana le souffle qui gouverne les énergies de la base du corps (bassin, vessie, utérus, cuisses…). Au lieu de se diriger naturellement vers le bas et la dispersion, il va au contraire se diriger vers le haut et fusionner avec samana le souffle du ventre.

Contre-indication: menstruations

Uddiyana bandha: l’envole vers le haut

Uddyianna bandha est un étirement du diaphragme et de la sangle abdominale. Lors de la rétention, on tire vers soi, presse vers l’arrière contre la colonne vertébrale et vers le haut, la portion du ventre situé au dessus du nombril. Il a un effet sur le plexus solaire, le système digestif, les glandes surrénales et les reins. Il aide à l’ouverture VishuddhaChakrade la cage thoracique, détend et renforce le diaphragme et les muscles intercostaux. Sur le plan subtil, cette ouverture thoracique, invite l’énergie à se manifester et à circuler librement dans  le manipura chakra (chakra du plexus solaire).

Contre-indication: constipation, hypertension, problèmes cardiaques

Jalandhara bandha: tenir le filet

Ce dernier bandha est la contraction de la gorge. En comprimant le menton à la gorge on stimule les glandes thyroïdes, parathyroïdes et le thymus. Le prana monte le long des cervicales, favorisant ainsi l’expansion du vishuddha chakra, le chakra de la gorge.

Contre-indication: personnes hypothyroïdiques

 

A propos de l'auteur